wpd offshore France, partenaire de la Mini-Transat La Boulangère

02 octobre 2017

wpd offshore France, partenaire de la Mini-Transat La Boulangère

Le départ de la Mini-Transat La Boulangère a été donné dimanche 1er octobre, au large de La Rochelle. Pour la première fois, wpd offshore France, acteur majeur de l’éolien offshore s’engage aux côtés d’une course au large. Un partenariat qui prend tout son sens puisque wpd offshore France travaille depuis 4 ans au développement d’un parc éolien en mer d’Oléron.

 

« wpd et les amoureux de la voile ont deux passions communes » explique Vincent Bales, Directeur Général de wpd offshore France. « La mer et le vent marin qui y souffle abondamment. Ce dernier contribue à la réussite de nos projets, pour l’éolien afin de produire une énergie propre et durable, pour les navigateurs afin de traverser l’Atlantique dans le cadre de cette course mythique. Cette énergie propre et inépuisable est le lien naturel entre le projet Eolien en Mer d’Oleron et la Mini-Transat. »

 

Véritable projet de territoire, le parc éolien d’Oléron réunit et bénéficie du soutien des acteurs locaux (élus, pêcheurs, autorités portuaires…) dont La Rochelle, partenaire essentiel pour la réalisation du projet. « C’est tout naturellement que wpd a choisi de s’engager aux côtés de la Mini-Transat » précise Vincent Bales. « Nous souhaitons apporter notre contribution pour faire de cet événement maritime majeur, une réussite pour tous les participants ainsi que pour l’ensemble des territoires impliqués dans le projet éolien en mer d’Oléron ».

 

En effet, véritable opportunité énergétique, écologique et économique pour la Charente-Maritime, le projet éolien en mer d’Oléron est attendu par tout le territoire. Après de nombreuses années de travail et une procédure de concertation menée par l’Etat, ce site propice réunit toutes les conditions pour un lancement de l’appel d’offres immédiat. Au-delà des caractéristiques techniques favorables, un soutien sans faille a été renouvelé par les acteurs du territoire à travers un courrier adressé au Ministre de la Transition Energétique et Solidaire. Il y est notamment rappelé que « Le consensus […]  parvenu à obtenir par des mois de concertation pourrait être fragilisé par des délais aussi longs », et poursuivant : « nous réitérons notre profond soutien et notre engagement en faveur de la création d’un parc éolien au large de côtes de l’Ile d’Oléron. Nous attendons une décision de votre part afin que le projet soit définitivement lancé dans les prochaines semaines. »

  • By administrateur  0 Commentaire   

    0 Commentaire